L’Inter-LGBT propose des amendements aux parlementaires au Pacs

Publié le par Jimini

Pour la sixième année consécutive, l’Inter-LGBT a adressé ce jour un courrier à tous les présidents de groupes parlementaires, ainsi qu’aux présidents et rapporteurs des Commissions finances et affaires sociales de l’Assemblée Nationale et du Sénat. L’Inter-LGBT propose à l’ensemble de ces parlementaires de défendre enfin des amendements aux Projets de loi de finances pour 2007 et au Projet de loi de financement de la sécurité sociale, pour aligner la fiscalité des successions prévue dans le cadre d’un pacs sur celui en vigueur dans le cadre d’un mariage, et qui ouvre la pension de réversion au pacsé survivant.

Rien ne justifie en effet que, confrontés au décès, pacsés et mariés soient traités différemment, particulièrement pour les couples de même sexe qui n’ont pas accès au mariage.

Comme chaque année depuis six ans, l’Inter-LGBT propose à toutes et tous de soutenir ces amendements en écrivant à son/sa député-e et à son/sa sénateur-trice. Un modèle de courrier, adaptable et personnalisable, est disponible sur son site :
Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT)
Association loi de 1901, membre de la Coordination Interpride France et de l’ILGA (International Lesbian & Gay Association)
courrier postal : c/o Maison des associations du IIIe, 5 rue Perrée - 75003 Paris


Tous les députés et les sénateurs ont une adresse mail. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas agir ! A vos claviers !

Moi, j'ai écris aux quatres sénateur(trice)s de Bretagne : Yolande Boyer, Louis Le Pensec, François Marc et le charmant Alain Gérard, qui a déjà sévi en signant ceci. J'ai aussi écrit à ma députée, Mme Marguerite Lamour. Je vous tiendrai au courant dès que j'aurai une réponse, quelle quelle soit.

Publié dans Humeurs

Commenter cet article